Prequel

Adeline et Cédric, 29 et 27 ans, Lorraine expatriée en Alsace depuis une génération pour l’un et Vosgien expatrié depuis 4 ans pour l’autre. Mariés depuis le 29 juin 2013, nous avons décidé de nous lancer dans le projet « maison » dans la foulée.

Avant même de commencer nous savions une chose: ce serait une maison en bois. Et du vrai bois, des madriers et non pas des lattes! Au vu de notre budget, cette envie avait un avantage non-négligeable, le faire en autoconstruction.

Timing parfait, le salon de l’habitat et bois s’installait à Epinal au mois de septembre, véritable caverne d’Ali Baba pour tout autoconstructeur qui se respecte! Nous avions déjà fait le tri des constructeurs qui nous semblaient intéressants. De toute façon, vous vous rendrez vite compte en rencontrant certains constructeurs que vous n’avez pas le « profil » (niveau budget). 3 étaient présents au salon: Chalet Cuny, Maisons Poirot et Gico. Bien que nous ayons rencontré les 3, un tri naturel s’est fait par le feeling, surtout quand le seul argument d’un est de dénigrer les autres!! 2 sont donc sortis du lot, Maisons Poirot et Gico. Les rdv étaient fixés avec eux dans les semaines qui suivaient.

Nous avons d’abord rencontré Maisons Poirot. Très bien accueillis, nous avons visité leur usine et leurs bureaux. Seul hic, ils partaient d’une maison type en essayant d’y adapter nos exigences. Premiers plans sous 15 jours. Résultat: pas de coup de coeur, manque de fonctionnalités de la maison en raison de leur plan type. Nous avions peur qu’il en soit de même chez tous les constructeurs, nous appréhendions notre rencontre avec Gico… Agréable surprise, après avoir écouté nos doléances et les avoir quasi toutes respectées, nous tombons amoureux du projet de Gico. A savoir que  la personne que nous avons rencontré est un commercial/architecte qui ne s’est basé sur aucun plans existants. Notre choix était donc fait, Gico sera notre constructeur!

En parallèle de cela, nous avions trouvé notre terrain. Le projet était définitivement lancé!

Petite contrainte importante: un constructeur bois reste un constructeur bois, bien que celui-ci nous ai dessiné le sous-sol, il n’était pas dans la capacité de nous fournir les différentes structures à mettre en place, surtout que nous ne faisons jamais dans la simplicité, nous savions qu’il nous faudrait de grosses poutres de support. C’est pourquoi nous avons du faire appel à un bureau d’étude structures et béton. BET d’Epinal nous a fourni un plan de ferraillage et de coffrage de l’ensemble du sous-sol, au vu du faible montant de ce service il serait bête de s’en passer.

Nous sommes à ce jour, au bout de nos peines, le permis de construire nous a été accordé il y a quelques mois, plan des fondations en mains, prêt pour le vrai commencement. Souhaitez-nous bonne chance!!!

 

P.S.: J’étais réticente à faire ce blog, Cédric lui était très motivé. En effet, les blogs d’autres autoconstructeurs nous on été très instructifs et il lui semblait important de partager notre expérience qui pourrait sûrement aider d’autres personnes dans la même situation. J’ai été définitivement convaincue par un ami qui est également en pleine construction et qui passe beaucoup de temps sur ce genre de blogs. Merci Jo!!!

 

 

 

 

 

Publicités